Respecter les données personnelles de ses clients

Respecter les données personnelles de ses clients

Respecter les données personnelles de ses clients - By plasticrevolver [CC BY-SA 2.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0)], via Wikimedia Commons

(avant tout, nous appellerons plus simplement les données à caractère personnel « données personnelles »)

L’enjeu des données personnelles est peut-être le plus grand sujet de société des années qui s’annoncent. Il est dû à l’explosion des « Big Data ».

En effet, les données des utilisateurs vont et viennent sur la Toile. Elles sont diffusées, rediffusées, échangées et parfois même revendues. Plusieurs questions se posent alors pour notre ère moderne numérique :

  • Quel est l’équilibre à retenir entre protection de la vie privée d’un côté et développement et créativité de plateformes et services web de l’autre ?
  • Y’a-t-il une limite dans la captation, l’analyse et/ou la revente des données personnelles des individus ? Même en contrepartie d’une utilisation illimitée de services puissants et gratuits comme ceux proposés par Google et Facebook ?

Peut-être ces questions, d’ordre philosophique, ne peuvent trouver une réponse simplement. Clairement, au niveau des très petites et moyennes entreprises, il convient plutôt de rappeler les obligations qui incombent aux responsables de traitement. Et, par dessus-tout, celles de faire figurer sur son site web vitrine ou e-commerce plusieurs mentions juridiques.

 

Rappeler les droits des utilisateurs relatifs à leurs données

En premier lieu, il faut placer un certain nombre de contenus textuels sur son site. Plus précisément, le rappel des principaux articles de la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 dans vos mentions légales :

  • l’article 32 qui oblige le responsable du traitement à décliner son identité, à informer l’internaute de la collecte et à rappeler la finalité de cette dernière,
  • les articles 38, 39 et 40 qui offrent aux utilisateurs des droits d’interrogation, de mise à jour, de suppression et d’opposition de leurs données.

 

Effectuer une déclaration simplifiée N48 sur le site de la CNIL

Deuxièmement, votre site professionnel va, par le biais d’un simple formulaire de devis, servir de collecteur de données personnelles. Et que dire d’un fichier de prospects ou clients ! Ainsi, la Commission Nationale Informatique & Libertés impose de déclarer ses fichiers de données personnelles. Toutes les réponses ici !

 

Avertir vos utilisateurs en cas de cookies et traceurs

Votre site web utilise, à minima, les services « Google Analytics » (statistiques) ou « Google Adsense » (publicité) ? La loi Informatique & Libertés impose d’informer ses utilisateurs par un message et recueillir leur consentement pour installer les « cookies » sur leur ordinateur.

 

Ainsi, votre site doit montrer votre respect des données personnelles de vos utilisateurs et clients. En conclusion, une stratégie juridique payante au service de votre stratégie marketing !

 

L’agence web A Vos Sites Pros propose de vous aider à respecter le droit des données personnelles sur votre site web. En effet, l’entreprise met à votre disposition les services d’un juriste NTIC.