Médecin, chirurgien-dentiste… Des « prescriptions » pour votre site web

Médecin, chirurgien-dentiste… Des « prescriptions » pour votre site web

Médecin - Medicine aryballos Louvre CA1989-2183 - Clinic Painter (eponymous vase) Français : Peintre de la Clinique (vase éponyme) (User:Bibi Saint-Pol, own work, 2007-07-21) [Public domain], via Wikimedia Commons

« La robe ne fait pas le médecin » dit le proverbe. Nous, l’agence web A Vos Sites Pros, comprenons la « robe » comme le point d’entrée à distance d’un cabinet, le site internet. Forcément !

Ainsi le médecin, même en profession libérale, chose curieuse, n’est pas libre de faire ce qu’il souhaite sur son site. Et d’autres professionnels de santé doivent connaître, notamment, certaines règles relatives à la publicité en ligne.

Éclairages.

 

Le site web d’un médecin doit contenir précisément certains éléments

Le Conseil National de l’Ordre des Médecins (CNOM) rappelle à qui veut l’entendre qu’il ne délivre « aucun agrément aux sites internet des praticiens« . Néanmoins, il a publié en 2014 une charte de conformité déontologique applicable aux sites web professionnels. Cette dernière énonce l’organisation des éléments du site web d’un médecin et les contenus indispensables devant y figurer :

  • une adresse URL équivoque contenant au moins le nom du professionnel de santé et son domaine
  • la présentation du médecin : elle ne doit pas seulement délivrer le nom ou raconter le parcours universitaire. Il s’agit plutôt ici d’identifier au maximum le praticien via notamment son numéro RPPS (Répertoire Partagé des Professionnels intervenant dans le système de Santé)
  • le rappel et l’explication de sa spécialité (médecin généraliste, dentiste, orthopédiste, gynécologue, …)
  • ses honoraires ; à ce sujet, un agenda électronique est vivement recommandé par la charte. Mais, s’il existe, les rendez-vous pris en ligne par les patients doivent être assurés par le professionnel de santé
  • l’adresse postale du cabinet
  • ses horaires d’ouverture
  • des coordonnées, le plus souvent téléphoniques
  • un renvoi par lien vers le site web du CNOM

 

La question de la publicité sur le site web d’un médecin

L’avantage d’un site internet est que l’on peut dispenser toutes sortes d’éléments pour accompagner ses informations de base. Comme par exemple faire du « display » et insérer une bannière de publicité Google AdSense. Mais cette liberté est-elle compatible avec les sites des professionnels de santé ? Clairement non.

En effet, la charte précise que « l’exercice de la médecine ne doit pas être pratiqué comme un commerce, y compris le commerce électronique. » Ainsi, le site web d’un médecin, chirurgien-dentiste ou autre ne doit pas contenir de publicités. CQDF.

Attention toutefois à cette petite subtilité : cette règle s’applique seulement aux personnes exécutant un acte professionnel de santé… Mais pas à des personnes morales qui les emploieraient ! Une société employant des praticiens a donc parfaitement le droit de laisser des publicités sur leur site, un professionnel seul non. C’est ce qu’a rappelé la Cour de cassation dans un arrêt récent de la cour de cassation du 9 juin 2017.

 

L’agence web A Vos Sites Pros accompagne tous les professionnel de santé, médecin, dentiste, gynécologue, orthopédiste, etc. à bâtir leur site web conformément à ces obligations.