« La Fabrique à Entreprendre », 2ème édition

« La Fabrique à Entreprendre », 2ème édition

La Fabrique à Entreprendre au Mans

Une deuxième « Fabrique à Entreprendre », qui verra le jour dès le début de l’année 2016, a été inaugurée ce vendredi 23 octobre 2015 au Mans par Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture et porte-parole du Gouvernement, et Myriam El Khomri, ministre du Travail à la Maison de l’Emploi du Mans dans la Sarthe.

 

Seconde édition d’une « Fabrique à Entreprendre »

L’idée de ces institutions de « fabrique » est double : d’une part, accompagner les jeunes entrepreneurs issus des quartiers dits « sensibles » qui n’ont pas forcément toutes les informations relatives à la création d’entreprise au moment du lancement de leurs activités ; mais c’est également le moyen de convaincre d’autres personnes d’entreprendre et de se lancer dans l’aventure par le biais de prospects et d’échanges de bonnes pratiques.

 

D’après les dernières statistiques, il y a deux fois plus de créations d’entreprises dans ces quartiers prioritaires, ce qui est assez encourageant. Malheureusement il y a aussi deux fois plus de sociétés qui mettent la clé sous la porte après trois ans d’exercice. Ainsi, les actions de la Fabrique à Entreprendre paraissent plus que jamais nécessaires.

Himad Mahaoui, originaire des Sablons, réaffirme la légitimité d’une telle organisation locale : « Dès que l’on vient d’un quartier sensible et qu’en plus on est issu de l’immigration, c’est bancal, on part du mauvais pied. On n’est pas aidé, on n’a pas d’information. Ce n’est qu’une fois que l’activité est lancée qu’on nous a dit qu’on aurait pu bénéficier de telle ou telle aide.« .

 

Myriam El Khomri, récemment nommé ministre du Travail dans le gouvernement de Manuel Valls, enfonce le clou : « Y voir plus clair dans le maquis des aides, trouver des financements, être accompagné les trois premières années, voilà ce à quoi doit servir cette Fabrique à Entreprendre. ».

L’autre enjeu, pour son responsable David Malabris, c’est d’aller chercher dehors les entrepreneurs de demain et, pourquoi pas, faire naître des vocations : « L’idée c’est d’avoir quelqu’un à temps plein sur le terrain, une sorte de rabatteur, qui vient en bas d’une cage d’escalier, qui arpente un marché, ou qui tient un petit stand dans une galerie marchande, pour tenter de faire émerger cette question auprès de plus de monde: « finalement pourquoi pas moi ?« .

L’agence web A Vos Sites Pros, ayant  parfaitement pris la mesure du défi de soutenir les entrepreneurs venus des quartiers difficiles, soutient l’initiative de cette « Fabrique à Entreprendre » et propose des sites web vitrines ou e-commerces à des prix défiant toute concurrence afin que les personnes cibles consacrent la majorité de leur budget à leur activité en tant que tel.

Après avoir visionné nos dernières créations et nos tarifs de sites web pas chers, vous pouvez d’ores et déjà entrer en contact avec nous pour une estimation chiffrée de votre besoin de site web professionnel.